Photosynthèse simplifiée ou comment l'arbre fixe le CO2
logos
Vous pouvez afficher la version simple et légère du site web ,
loading
 

Climate Trail ®

Langue:

  • Français

Fixation de carbone

Fixation de carbone

Ce qui suit est une présentation simplifiée de phénomènes biophysiques complexes. Le lecteur intéressé voudra bien se référer à la littérature spécifique sur le sujet.

Le développement de l’activité économique depuis un siècle joue une part très importante dans l’accélération des émissions de gaz à effet de serre. Les procédés de production, de consommation et de gestion de déchets impliquent notamment des phénomènes de combustion caractérisés par des rejets de CO2 et de vapeur d’eau.

En résumé, les arbres assurent la fonction inverse de la combustion : la photosynthèse. L’arbre capte du CO2 et de l’eau pour fabriquer surtout du bois et au passage rejeter de l’oxygène dans l’atmosphère.
Les forêts bien gérées sont des puits de carbone. La masse de carbone fixée dépend de la masse de l’arbre. L’ordre de grandeur est le suivant : 1 m3 de bois correspond environ à une tonne de CO2 fixé.

L’empreinte carbone annuelle équivalente à 5 tonnes de CO2 peut être compensée par la plantation de cinq arbres, à condition que ces arbres arrivent à maturité, ce qui peut prendre entre 10 ans et 50 ans selon les conditions de croissance.